Déconfinement phase 3 : les mesures du 22 juin au 11 juillet 2020.

Dans le cadre de la stratégie de déconfinement progressif établie par le Gouvernement et dans le prolongement des annonces du 19 juin, la ministre des Sports Roxana MARACINEANU présente les principales mesures qui ont été actées en Conseil de défense et de sécurité nationale concernant le secteur du sport à partir du 22 juin 2020 :

 

Pour le sport amateur et le sport de loisir, le Gouvernement a décidé, après avis du Haut Conseil de la santé publique, d’autoriser la pratique des sports collectifs à partir du 22 juin. Tous les équipements sportifs couverts ou de plein air ainsi que les bases de loisirs peuvent rouvrir au public dès lors que leurs gestionnaires ou propriétaires y sont prêts.

 

Pour le Dodgeball, la Fédération vous indique les précautions à prendre obligatoirement ou fortement recommandées :

 

LE GYMNASE

 

Le club devrait, à titre préventif, enregistrer des coordonnées de chaque pratiquant dans un cahier de présence. Le club s’engagerait à communiquer celui-ci aux services sanitaires qui en feraient la demande à visée épidémiologique.

 

Les vestiaires doivent rester inaccessibles pour le change jusqu’à nouvel ordre.

 

La présence de public ou de parents dans l’enceinte du gymnase devrait être proscrite.

 

En cas de chute au sol d’un joueur transpirant, un bionettoyage des sols devrait être effectué en utilisant un produit détergent-désinfectant virucide

 

HORS DU TERRAIN – LES GESTES BARRIERES OBLIGATOIRES

 

Lavage fréquent des mains avec du savon (dont l’accès doit être facilité avec mise à disposition de serviettes à usage unique) ou du gel hydro alcoolique ;

 

Limiter les contacts indirects (collations, bouteilles, effets personnels…) ;

 

Eviter le croisement ou le regroupement des personnes (avec si possible l’organisation d’un sens de circulation et prévoir un espace entre deux personnes sans contact de 1 mètre) ;

 

Les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. Le port du masque ne dispense pas du respect, dans la mesure du possible, de la distanciation.

 

Se couvrir systématiquement le nez et la bouche quand on tousse ou éternue et se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle.

 

Éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux.

 

Les usagers devront arriver en tenue adaptée et repartir ainsi après leur séance. Une paire de chaussure adaptée au Dodgeball sera apportée dans un sac qui restera hors de contact des effets personnels des autres participants.

 

L’ATTENTION MEDICALE

 

Au moment de la reprise, tout sportif présentant des signes ou des symptômes évocateurs d’une atteinte par le Covid-19 doit être isolé et pris en charge médicalement.

 

Pour les personnes ayant contracté le Covid-19, une consultation médicale s’impose avant la reprise. C’est le médecin qui autorise la reprise sportive et qui en fixe les modalités adaptées à l’état de santé du sportif.

 

Pour les personnes contact d’un cas confirmé, pas de reprise d’activité sportive avant 14 jours.

 

Pour les personnes pour lesquelles l’activité physique a été très modérée durant le confinement et/ou présentant une pathologie chronique, il est conseillé de consulter un médecin avant la reprise ou le démarrage d’une activité sportive.

 

Il est recommandé une reprise progressive de l’activité sportive afin de limiter les risques d’accident, notamment cardiaque, musculaires ou articulaires, car une longue période d’inactivité est associée à une altération de la fonction cardiovasculaire, une perte musculaire et à une altération de la sensibilité profonde qui, pour les deux dernières, majorent le risque de chute lors des déplacements rapides ou sur terrain accidenté. Sans oublier l’hydratation habituelle lors de l’effort.

DANS TOUS LES CAS, IL CONVIENT IMPÉRATIVEMENT DE TOUJOURS ARRÊTER TOUTE ACTIVITÉ PHYSIQUE ET CONSULTER RAPIDEMENT UN MÉDECIN DEVANT L’APPARTION DES SIGNES D’ALERTE SUIVANTS :

  • douleurs thoraciques (dans la poitrine) ;
  • dyspnée : essoufflement anormal ;
  • palpitations : sensation que votre cœur bat trop vite ou irrégulièrement ;
  • variation anormale de la fréquence cardiaque au repos ou à l’effort ;
  • perte brutale du gout et/ou de l’odorat ;
  • fatigue anormale ;
  • température supérieure ou égale à 38° au repos à distance de l’activité ;
  • reprise ou apparition d’une toux sèche.

 

ET SUIVRE LES CONSEILS SUIVANTS :

  • Respecter les 10 règles d’or des cardiologues du sport

1/ Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort ;

2/ Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort ;

3/ Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort ;

4/ Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités sportives ;

5/ Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 min d’exercice à l’entraînement comme en compétition ;

6/ J’évite les activités intenses par des températures extérieures < – 5° ou > +30° et lors des pics de pollution ;

7/ Je ne fume pas, en tout cas jamais dans les 2 heures qui précédent ou suivent ma pratique sportive ;

8/ Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général ;

9/ Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures) ;

10/ Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes.

  • Ne pas prendre de paracétamol à titre préventif (risque de masquer la fièvre) ;
  • Ne pas prendre d’anti-inflammatoire y compris aspirine et ibuprofène sans avis médical ;
  • Ne pas s’automédiquer à l’hydroxychloroquine ;
  • Ne pas pratiquer seul dans des zones isolées et/ou difficilement accessibles par les secours ;
  • Surveiller sa température régulièrement au repos et à distance d’un exercice.

 

SUR LE TERRAIN – DES PRECAUTIONS RECOMMANDEES

 

Lavage des mains dès l’entrée sur le terrain et à la sortie, éventuellement à la mi-temps d’un match ou entre chaque exercice.

 

L’utilisation de matériels sportifs personnels est privilégiée, à défaut, le matériel sportif commun devrait être nettoyé et désinfecté avant et après chaque utilisation.

 

Respect d’une distanciation physique de 2 mètres entre les joueurs en jeu et de 1 mètre pour ceux éliminés. Et ainsi, limiter les matchs à des équipes de 5 joueurs maximum et tracer des repères sur la ligne de fond de terrain et dans la zone de retour des joueurs éliminés.

 

Une attention toute particulière doit être portée sur les rapprochements lors des annonces stratégiques, qui sont à éviter.

 

Pour des exercices statiques, un espacement d’au moins 4m² pour chaque participant.

 

Eviter le rush pour la balle centrale et la donner à chaque début de manche à l’une des deux équipes à tour de rôle.

 

Remplacer la zone neutre par une zone interdite de 1 mètre sur toute la largeur du terrain en son centre.

 

Interdire les sacrifices.